Le capital de prévoyance est supérieur au PIB

En 2020, les avoirs de prévoyance gérés par les caisses de pension suisses s’élevaient à plus de 1000 milliards de francs. Cela correspond à une fois et demie le PIB de la Suisse. En 1987, il ne s’agissait que d’environ la moitié du PIB.

Cette progression importante est liée à l’introduction de la loi fédérale sur la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants et invalidité (LPP) en 1985. Depuis lors, les salariés sont obligatoirement assurés au 2e pilier à partir d’un certain niveau de salaire et contribuent par leurs cotisations d’épargne à l’accumulation de capital. L’évolution des marchés financiers a, par ailleurs, un impact sur les avoirs de prévoyance. On observe ainsi un recul du capital lors des années marquées par un effondrement des cours boursiers (notamment en 2001/2002, 2008 ou 2018) et, au contraire, une croissance supérieure à la moyenne les années où les bourses ont fortement augmenté (notamment en 2005, 2009 ou 2019).

Vous trouverez plus d’informations sur le site de l’Office fédéral des assurances sociales ainsi que dans la statistique des caisses de pension de l’Office fédéral de la statistique.

Informations complémentaires : Statistique de l’AVS (OFAS)